Comment choisir un bon couteau de cuisine ?

Comment choisir un bon couteau de cuisine ?

Tous les cuisiniers, professionnels ou amateurs, savent particulièrement que disposer d’un bon couteau est la clé de tout succès en cuisine.

Comme il existe un large choix de couteaux de cuisine, il s’avère difficile de décider avec quoi commencer sa collection personnelle. Par exemple, si vous avez une cuisine de chef, un couteau à découper vous serait-il indispensable ? Ou vous vous demandez ce qu’il y a de si génial avec un couteau japonais ?

Afin de vous aider dans votre choix, nous avons listé pour vous les critères de choix à prendre en considération pour trouver le bon couteau de cuisine que l’on peut retrouver dans une cuisine de chef. Vous avez du mal à choisir entre les différents modèles sur le marché ? Nous sommes là pour vous guider.

Les principaux types de couteaux de cuisine

Il est toujours primordial de disposer des bons ustensiles dans les tiroirs, que vous soyez un cuisinier professionnel ou amateur. Avoir le bon couteau de cuisine c’est l’assurance d’un outil de qualité et performant pour couper et émincer les légumes et viandes en toute simplicité.

Lorsque vous êtes face aux rayons couteaux, il est fréquent de se sentir confus devant les innombrables choix qui se posent à vous. Afin de vous aider dans votre décision d’achat, voyons ici les différents modèles de couteaux et leurs utilités, à avoir absolument dans sa cuisine.

Le couteau de chef

Un couteau multi-usage à ne strictement pas négliger ! Il dispose d’une lame épaisse, longue et large d’une taille variant de 14 à 30 cm. Très pratique pour émincer les fruits et légumes. De plus, le manche peut être utilisé pour écraser et le plat de la lame peut servir de « broyeur ». Le couteau de chef est similaire à un couteau Santoku, un modèle japonais.

Le couteau d’office

Disposant d’une lame de 7 à 11 cm, courte et pointue, il est polyvalent et peut s’utiliser pour éplucher et découper les fruits et légumes. C’est le second du couteau de chef et doit donc absolument faire partie de votre collection.

Le couteau utile (universel)

Un couteau également polyvalent détenant une lame épaisse d’une longueur de 10 à 16 cm. Il est parfait pour peler, hacher, émincer les légumes et autres aliments. Grâce à sa lame plus longue et épaisse par rapport à celle du couteau d’office, il peut être utilisé à hacher de la viande, émincer les gousses d’ail, éplucher des pommes de terre et couper du fromage.

Le couteau à tomate

C’est le couteau idéal pour découper les fruits y compris la tomate ainsi que les légumes si vous ne souhaitez pas écraser leurs chairs fragiles.

Le couteau à poisson, ou filet de sole

Pourvu d’une lame fine, flexible et avantageusement longue, le couteau à poisson permet de lever le filet sans abîmer la chair du poisson. Mais il peut aussi retirer les tendons de la viande ou du foie gras.

Le couteau à désosser

Disposant d’une lame fine, courbée et longue, le couteau à désosser est capable de suivre les os pour les nettoyer et les séparer de la viande.

La feuille de boucher

Grâce à sa forme, elle peut presser les aliments pour qu’ils libèrent toutes leurs saveurs.

La feuille de boucher, connue sous le nom couperet de cuisine présente un format XXL avec un poids considérable pour sectionner de façon immédiate les carcasses par l’action de levier. Et à travers son plat, il devient plus facile d’écraser certains aliments afin d’apprécier leurs délectables saveurs.

Le tranchelard

Comme son l’indique, le tranchelard sert à trancher la viande de manière très précise en vue que celle-ci puisse préserver sa texture et son suc.

Que ce soit pour cuisiner des rôtis, trancher les côtes de bœuf, ou encore couper les volailles, ce type de couteau saura vous surprendre.

Le couteau à pain

Le couteau à pain est très pratique pour découper sans trop effriter certains types de pain et détériorer la croûte ou tailler la mie sans forcément l’écraser grâce au fil cranté du couteau.

Le couteau japonais, ou Santoku

Semblable au couteau de chef, celui-ci est un modèle japonais qui présente des alvéoles sur la lame permettant la pénétration de l’air entre la lame et l’aliment, qui se détache tout seul.

Le couteau à jambon ou à saumon

Doté d’une lame flexible, fine et d’une extrémité pointue, il est possible de piquer les jambons avec ce couteau pour les servir au lieu d’utiliser d’autres ustensiles. Et disposant d’alvéoles, le couteau à jambon ou à saumon permet de découper finement les jambons ou saumons qui par la suite se détachent automatiquement de la lame.

Retrouvez une sélection des meilleurs couteaux de cuisine pour les professionnels et amateurs

Bien choisir le matériau pour la lame de son couteau de cuisine

Bien choisir le matériau pour la lame de son couteau de cuisine

En général, on peut distinguer 4 familles de couteaux où chacun a leur propre spécificité.

Les couteaux en acier

Les couteaux de cuisine en acier sont les plus performants. Grâce à leurs contenances qui mélangent fer et carbone, ils détiennent un pouvoir de coupe et une longévité quasi exceptionnelle. La teneur minimale de chrome est imposée pour éviter qu’ils s’oxydent.

Dans cette catégorie, vous pouvez opter pour les couteaux de cuisine avec une lame en acier inoxydable. La fabrication des lames en acier inoxydable peut se réaliser soit en les découpant dans une feuille d’acier, soit en les forgeant.

  • Les lames de couteaux découpées seront dotées de plus de légèreté, mais l’équilibre sera contraint du fait de l’absence de mitre. Cependant, en termes de rapport qualité-prix, les lames en acier découpé en valent la peine.
  • Pour une lame plus tranchante et solide, les lames forgées dans l’acier sont parfaites. Avec un meilleur équilibre et moins d’entretien, leurs prix seront plus importants, mais leurs qualités plus performantes.

Les couteaux en céramique

Ces couteaux présentent également un pouvoir de coupe considérable et ne demandent pas beaucoup d’entretien. Ils sont super-légers et antiallergiques. Leurs lames sont fabriquées dans de la zircone, plus celui-ci est présent plus le couteau sera solide et résistant. Cependant, ils sont très cassants et ne doivent pas être utilisés sur une surface dure.

Les couteaux en inox

Les couteaux en inox sont légers et présentent une bonne conciliation entre son pouvoir de coupe et sa résistance à la corrosion et à l’oxydation.

Les couteaux en acier Damas

Les couteaux en acier Damas sont composés de fines couches d’acier repliées sur elles-mêmes plusieurs fois du fait de la présence de plusieurs carbones dans la composition. Ce qui leur permet d’être plus résistants et plus tranchants. Les couteaux en acier Damas sont les plus chers, mais ils sont également très performants et efficaces.

Si vous souhaitez aussi acheter un nouveau faitout, faites le choix d’une marmite résistante et polyvalente comme la cocotte en fonte. Multiples sont les bonnes raisons qui peuvent vous pousser à adopter cet ancien ustensile de cuisson.

La différence entre les manches de couteaux

Très souvent, on s’attarde sur la lame du couteau, mais il est aussi important de vérifier le manche. La composition et le processus de fabrication déterminent son utilisation et son entretien.

Les couteaux à manche fixés par injection directe sont, la plupart du temps, utilisés par les professionnels du métier. Ils préfèrent des manches de couleur fait en polypropylène ou en ABS qui sont plus résistants à la chaleur et aux détergents.

Les manches destinés aux professionnels sont toujours revêtus d’un antidérapant pour éviter toute forme d’accident, même avec les mains mouillées.

Il y a aussi les couteaux avec un manche en bois qui sont visuellement les plus esthétiques. Toutefois, ils nécessitent beaucoup d’entretien, car le bois absorbe beaucoup l’eau, ce qui peut risquer de vite l’abîmer.

Par contre, le couteau avec manche en bois compressé représente un bon compromis par rapport aux couteaux à manche en bois normal, car il n’absorbe pas l’humidité. Cuisinier professionnel, amateur ou particulier pourront librement le laver au lave-vaisselle ou au savon sans que le couteau se gonfle avec l’humidité.

De ce fait, pour redonner une nouvelle jeunesse à vos couteaux, il faut bien les entretenir afin qu’ils puissent durer dans le temps. Diverses sont les techniques et astuces à suivre afin d’assurer un entretien adéquat.