Comment bien entretenir ses couteaux de cuisine ?

Comment bien entretenir ses couteaux de cuisine ?

11/19/2020 0 Par Thibault Raymond

Étant un accessoire indispensable dans la cuisine, le couteau se doit d’être bien entretenu. En effet, prendre soin de ses couteaux de cuisine est primordial pour allonger sa durée de vie. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de bien laver cet ustensile après chaque préparation de plat.

Pour cela, il faut miser sur son entretien et son nettoyage. La technique de maintenance varie en fonction du produit utilisé, soit en acier inoxydable ou en acier carbone. Pour offrir une seconde jeunesse à vos tranchants, il existe aussi des solutions naturelles. Voici quelques conseils efficaces à suivre afin de procéder à un entretien facile et un nettoyage aisé de vos couteaux.

Le nettoyage des couteaux

Il est déconseillé de laver les couteaux de cuisine avec des lave-vaisselles pour de nombreuses raisons. Effectivement, cela risque de détériorer les rivets des couteaux. Si le manche est en bois, le lave-vaisselle usera le couteau. Ce dernier risque aussi de subir des chocs avec les autres couverts qui vont abîmer la lame.

Voici quelques étapes pour bien nettoyer les couteaux :

Il faut nettoyer la lame après chaque utilisation en utilisant une éponge douce, de l’eau et du savon à vaisselle et puis rincer. Plus vous laissez les résidus de nourriture s’accumuler, plus le couteau est difficile à nettoyer. Et si quelque chose reste attaché à la lame, enlevez les avec une éponge, car il faut éviter d’utiliser le côté abrasif qui risquerait de rayer la lame.

Il se peut que des résidus de nourriture restent attachés sur la lame, d’où la nécessité de laisser plonger le couteau dans l’eau pendant une ou deux minutes, après, passez au nettoyage.

Enfin, séchez le couteau immédiatement après l’avoir lavé en utilisant un chiffon propre et bien sec, il faut éviter de le laisser sécher à l’air sinon ce dernier va rouiller.

Entretenir les couteaux en céramique et en acier inoxydable

Même si les couteaux en céramique et en acier inoxydable sont robustes, ils doivent être entretenus régulièrement. Après l’usage, vous pouvez par exemple le passer sous l’eau autant que vous le voulez et le laisser sécher à l’air libre.

Nettoyer la lame d’un couteau de cuisine en acier carbone

Le nettoyage des couteaux en acier carbone demande certaines précautions. Pour les nettoyer, un simple coup de chiffon propre suffit. Mais pour éviter l’apparition de rouille, vous devez bannir les produits vaisselle, savon ou autre détergent, évitez aussi de le laisser à l’air libre et gardez-le à l’abri de la poussière. Passez immédiatement un chiffon propre et sec une fois le couteau essuyé avec une éponge humide.

Le rangement des couteaux de cuisine

Le rangement des couteaux de cuisine

Un couteau ne s’interpose pas de la même manière que les autres ustensiles de cuisine.

Comment fait-on alors pour bien ranger les couteaux ?

Pour mieux préserver les lames, les couteaux doivent être rangés dans des endroits adaptés. Il y a plusieurs façons de ranger les couteaux à savoir les tiroirs range-couteaux, le bloc couteau et la barre aimantée.

Les tiroirs range couteaux : c’est très pratique puisque cela permet de ranger les couteaux sans les abîmer. En plus c’est plus sécurisant surtout pour les enfants.

Le bloc couteaux : il nous suffit juste de choisir parce qu’il existe plusieurs blocs couteaux différents : en plastique, en bois, à fibre, acier… mais celui en bois est le plus esthétique, mais chacun son choix. Il suffit juste de glisser dans leur emplacement et à portée de main.

La barre aimantée : le principal intérêt est le gain de place. En outre, les barres aimantées maintiennent les couteaux en sécurité par les deux aimants. Cependant, elle est juste adaptée aux couteaux en acier.

L’utilisation des couteaux

Savoir utiliser un couteau tient aussi une place importante pour bien entretenir les couteaux de cuisine. Vous devez donc bien prendre en compte les critères de choix d’un bon couteau de cuisine.

Tout d’abord, nous devons savoir qu’il y a différents types et utilités de couteaux à savoir le couteau à tomate, couteau d’office, couteau de chef, couteau à poisson, la feuille de boucher, couteau à pain, couteau à jambon, etc. Donc il faut les utiliser selon nos besoins.

Il y a plusieurs techniques d’utiliser les couteaux comme comment on tient le couteau, comment on positionne les doigts sur l’aliment ou autres.

Mais ce qui est plus important, c’est de savoir qu’il faut utiliser ses couteaux sur une planche à découper. Il est préférable d’utiliser des planches en bois ou en plastique, pourquoi ? Puisque les planches à découper en inox ou en marbre peuvent abîmer le fil de la lame. Il faut que le couteau raye la planche à découper sinon ça ne va pas.

L’aiguisage et l’affutage

L’entretien d’un couteau se fait généralement en deux temps : l’affilage et l’affûtage ou aiguisage.

Un bon couteau se caractérise par une lame très tranchante, il suffit de le passer une seule fois pour trancher une viande par exemple.

Alors, pour conserver son tranchant, la meilleure chose à faire c’est de l’aiguiser régulièrement sans attendre que le couteau ne soit plus coupant. L’aiguisage est une méthode qui permet de conserver le tranchant d’une lame. Vous devez aussi passer à l’affûtage qui est une technique consistant à redonner vie à une lame non tranchante ou émoussée.

De ce fait, pour aiguiser ou affûter les couteaux, plusieurs méthodes existent, mais la meilleure façon dépend de plusieurs facteurs comme l’acier de la lame, le type de couteau à aiguiser et aussi l’expérience en matière d’aiguisage et le résultat souhaité.

Nous allons donc décrire les méthodes les plus courantes pour l’aiguisage :

  • L’aiguiseur électrique : plus facile à utiliser et le résultat est très rapide. Il permet aussi d’affuter les lames émoussées. Pourtant il est souvent plus cher.
  • L’aiguiseur manuel : plus pratique, il suffit de passer la lame dans la fente préétablie sur l’appareil. Cependant, il ne s’adapte pas à tous les couteaux, par exemple les couteaux japonais, car il est trop abrasif.
  • La pierre à aiguiser : Une multitude de grains sont disponibles allant du très abrasif au très doux, donc c’est à nous de choisir. Il minimise l’usure du couteau et le résultat est parfait. Néanmoins, l’utilisation nécessite une période d’apprentissage.
  • Le fusil à aiguiser : Il est adapté à tous les contextes, facile à utiliser avec un résultat rapide. C’est la méthode des professionnels, mais il ne fait que redresser le fil de lame donc ne fonctionne que sur les couteaux qui coupent encore. Et attention, il faut éviter de laisser tremper un fusil à aiguiser ou le mettre dans le lave-vaisselle.

Ces méthodes d’aiguisage sont pratiques pour toutes les lames sauf pour les couteaux en céramique.

La céramique est une matière naturelle qui ne réagit pas à l’acidité des aliments donc elle évite l’oxydation des lames. Les couteaux en céramique sont donc très sensibles. Dans ce cas, pour conserver son tranchant, il faut utiliser un aiguiseur en diamant. Soit vous optez pour le fusil à aiguiser diamant, soit pour l’aiguiseur diamant et céramique.

Tous ces conseils sont très importants pour conserver les couteaux de cuisine plus longtemps, alors vous savez ce qu’il faut faire maintenant.

Les astuces naturelles pour entretenir les couteaux de cuisine

Tôt ou tard, les lames de couteau de cuisine peuvent perdre leur brillance. Pour leur insuffler une nouvelle jeunesse, il est possible de recourir à des produits naturels tels que :

  • La pomme de terre : elle possède une action anti-rouille naturelle et performante. Vous devez juste découper une pomme de terre en deux et ensuite la frotter sur la lame avec. Après, rincez le couteau à l’eau claire et faites-le sécher à l’air libre.
  • Le vinaigre : très connu pour ses vertus détachantes. Pour un résultat optimal, vous devez le chauffer. Prenez un chiffon avec lequel frotter la lame et essuyez-le avec un linge propre.
  • Le citron : il détient des propriétés désincrustantes sur tout type de matériau. Mélangez d’abord le jus de citron avec de l’eau. Plonger ensuite la lame durant quelques secondes, puis rincer.
  • Le bouchon de liège : c’est le meilleur moyen pour dorer de nouveau la lame d’un couteau. Pour cela, il faut humidifier un bouchon, puis le faire rouler dans de la cendre de bois. Frotter après la lame avec celle-ci et faire sécher avec un chiffon propre.